alt
alt Actualité alt Catalogue alt Collection alt Artistes alt Contact alt Newsletter alt
Catalogue alt alt
MF8008 | ACHETER


   
Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Mottetti e Sonate da chiesa

Magali Léger, soprano
ROSASOLIS

Lors du séjour italien d'Haendel entre 1706 et 1710, son talent lui valut rapidement la protection de hauts dignitaires, mécènes reconnus, tels que les cardinaux Ottoboni et Pamphili et surtout Francesco Ruspoli, Prince de Ruspoli. Il composa pour eux de nombreuses cantates qui serviront plus tard de vivier d’inspiration pour ses opéras et quelques motets pour une voix et cordes.
Cet enregistrement propose trois motets parmi les plus beaux de cette période, dont ce fameux Gloria attribué très récemment à Haendel. Alternant avec ces pièces vocales servies par le talent de la soprano Magali Léger, l’ensemble RosaSolis nous propose deux sonates en trio d’inspiration italienne, et qui aurait pu être écrites lors de son séjour italien alors qu’il eu le privilège de rencontrer Corelli, maître incontesté du genre.



30.12.2009
La Libre Belgique
Martine Dumont Mergeay
Coups de coeur musicaux de la rédaction:
Top 10 de 2009
Albums :
1.  Haendel, Rosasolis, Léger (Musica Ficta)


02.06.2009
Classica, juin 2009
Philippe Venturini
Si I'effectif de RosaSolis se limite à un quatuor (deux violons, un violoncelle et un clavier), il ne restreint jamais sa palette expressive ni Ia gamme de ses couleurs. Il permet par ailleurs un parfait équilibre entre voix et instruments. Le vibrato contenu de Magali Léger, le soin apporté à la diction comme à la dynamique (les effets suspensifs sur le suspiramus dans le Salve Regina), la tenue permanente de la ligne s'apprécient d'autant mieux. La soprano a judicieusement choisi d'interpréter ces pages sans oublier que l'art sacré d'alors (la peinture, la sculpture et I'architecture en témoignent) adoptait les artifices de la scène : sensualité et ferveur ne s'éloignent donc jamais très longtemps. La prise de son de Manuel Mohino le rappelle et elle enveloppe les artistes dans un luxe qui s'accorderait sans peine avec le faste du palais du marquis.


02.05.2009
TÚlÚrama
Gilles Macassar
Entourée de ses fidèles partenaires de l'ensemble RosaSolis, la soprano Magali Léger a réuni un choix judicieux de pages qui alternent feux d'artifices vocaux (le Gloria et l'« alleluja » du motet Coelestis dum spirat aura, composés pour la chapelle privée du marquis Ruspoli, mécène romain de Haendel) et méditations recueillies (le Salve Regina, ombré d'un clair-obscur caravagesque par le petit orgue baroque de Julie Blais).

Par la grâce jaillissante de ses vocalises, par la fraîcheur et le naturel de ses accents, Magali Léger nous communique cette sensation euphorique que rien ne saurait borner ni freiner l'essor de l'inspiration de Haendel. Entre le génie de Monteverdi et celui de Mozart, un compositeur de 25 ans à peine, tout ensoleillé de vocalité italienne, prend son rang. A égalité.


08.04.2009
La Libre Belgique
Martine D. Mergeay
Avec l'ensemble RosaSolis et la jeune soprano guadeloupéenne Magali Léger, le label Musica Ficta a eu la main particulièrement heureuse: l'ensemble est d'une précision, d'une vivacité et d'un raffinement exceptionnels, et la chanteuse - qui fait ses débuts dans le répertoire baroque - atteste le meilleur : pureté de la voix, lumière des aigus, agilité, style, émotion. (…)


 
Musica Ficta Musica Ficta Musica Ficta