alt
alt Actualité alt Catalogue alt Collection alt Artistes alt Contact alt Newsletter alt
Catalogue alt alt
MF8007 | ACHETER
Loeillet
Sonatas & Triosonatas

LA CACCIA
Patrick Denecker direction

La confusion qui règne au sein de la dynastie des Loeillet à Gand provient de deux de ses illustres représentants, cousin de surcroît, qui portent le même prénom : Jean-Baptiste. L'aîné d'entre eux fit carrière à Londres et se fit appeler John of London (John Loeillet of London). Il aurait joué un rôle prépondérant dans la vie musicale de l'époque et aurait introduit l'œuvre de Corelli en Angleterre.
L'autre Jean-Baptiste, appelé Loeillet de Gant, fils d'un violoniste - maître d'orchestre - vécut d’abord à Gand, puis, plus tard, s’installa avec son père à Bordeaux. En service chez l'archevêque et compositeur Paul-François de Neufville de Villeroy à Lyon, il y mourut jeune. Il laisse quatre volumes contenant ses 48 sonates pour flûtes à bec. D’abord parus à Amsterdam, ils furent réédités ultérieurement à Londres. Les éditions d'Amsterdam étaient toutes dédiées à des membres de la noblesse française. Ces sonates à l'italienne présentent la forme quadruple de la sonata da chiesa.
La contribution des Loeillet à la tradition anglaise de la flûte à bec fut considérable.


01.08.2007
La Libre Culture
Martine Dumont Mergeay
Sonates, John, Jean-Baptiste et Jacques Loeillet La Caccia, Patrick Denecker

Casse-tête Loeillet : deux d'entre eux, cousins de surcroît, se prénomment Jean-Baptiste, l'un est "de Gand" (1688-1720), l'autre est "de Londres" (1680-1730), et surnommé John. Le troisième, frère du précédent, s'appelle Jacques (1685-1748), il s'établit à Bruxelles, c'est à lui qu'on doit dans le présent enregistrement, l'unique sonate pour deux traversos. Les autres sonates sont pour flûtes à bec et/ou flûtes de voix, tenues par Patrick Denecker et Mirella Ruigrok, parfois rejointes, dans la forme trio, par le hautbois de Marcel Ponseele. Rien que du beau monde pour des partitions raffinées, typiques de la vie musicale privée de l'époque, auxquelles manquent ici quelques "affetti" dans les parties solo, et, du côté de la basse continue, un minimum d'allant dans les mouvements lents. Le meilleur est dans le vif.


 
Musica Ficta Musica Ficta Musica Ficta