alt
alt News alt Catalog alt Collection alt Artists alt Contact alt Newsletter alt
Catalog alt alt
MF8008 | BUY


   
Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Mottetti e Sonate da chiesa

Magali Léger, soprano
ROSASOLIS

During his time in Italy between 1706 and 1710, Handel’s talent soon earned him the patronage of important dignitaries and well-known patrons of the arts, such as Cardinals Ottoboni and Pamphili, and above all Francesco Ruspoli, Prince of Cerveteri. For these he wrote numerous cantatas which he would later draw on as source material for his operas, as well as several motets for solo voice and strings.

The present recording features three of the most beautiful motets of that period, including the much-discussed Gloria very recently attributed to Handel. Alternating with these vocal pieces, well served by the talents of soprano Magali Léger, the ensemble RosaSolis perform two trio sonatas of Italian inspiration: these may have been written during Handel’s time in Italy, when he was privileged to meet Corelli, the unchallenged master of the genre.


30.12.2009
La Libre Belgique
Martine Dumont Mergeay
Coups de coeur musicaux de la rédaction:
Top 10 de 2009
Albums :
1.  Haendel, Rosasolis, Léger (Musica Ficta)


02.06.2009
Classica, June 2009
Philippe Venturini
Si I'effectif de RosaSolis se limite à un quatuor (deux violons, un violoncelle et un clavier), il ne restreint jamais sa palette expressive ni Ia gamme de ses couleurs. Il permet par ailleurs un parfait équilibre entre voix et instruments. Le vibrato contenu de Magali Léger, le soin apporté à la diction comme à la dynamique (les effets suspensifs sur le suspiramus dans le Salve Regina), la tenue permanente de la ligne s'apprécient d'autant mieux. La soprano a judicieusement choisi d'interpréter ces pages sans oublier que l'art sacré d'alors (la peinture, la sculpture et I'architecture en témoignent) adoptait les artifices de la scène : sensualité et ferveur ne s'éloignent donc jamais très longtemps. La prise de son de Manuel Mohino le rappelle et elle enveloppe les artistes dans un luxe qui s'accorderait sans peine avec le faste du palais du marquis.  


02.05.2009
TÚlÚrama
Gilles Macassar
Entourée de ses fidèles partenaires de l'ensemble RosaSolis, la soprano Magali Léger a réuni un choix judicieux de pages qui alternent feux d'artifices vocaux (le Gloria et l'« alleluja » du motet Coelestis dum spirat aura, composés pour la chapelle privée du marquis Ruspoli, mécène romain de Haendel) et méditations recueillies (le Salve Regina, ombré d'un clair-obscur caravagesque par le petit orgue baroque de Julie Blais).

Par la grâce jaillissante de ses vocalises, par la fraîcheur et le naturel de ses accents, Magali Léger nous communique cette sensation euphorique que rien ne saurait borner ni freiner l'essor de l'inspiration de Haendel. Entre le génie de Monteverdi et celui de Mozart, un compositeur de 25 ans à peine, tout ensoleillé de vocalité italienne, prend son rang. A égalité.


08.04.2009
La Libre Belgique
Martine D. Mergeay
Avec l'ensemble RosaSolis et la jeune soprano guadeloupéenne Magali Léger, le label Musica Ficta a eu la main particulièrement heureuse: l'ensemble est d'une précision, d'une vivacité et d'un raffinement exceptionnels, et la chanteuse - qui fait ses débuts dans le répertoire baroque - atteste le meilleur : pureté de la voix, lumière des aigus, agilité, style, émotion. (…)


 
Musica Ficta Musica Ficta Musica Ficta